La presse est unamine !

« Bluffant et jouissif. » – ELLE

« Pertinent, culotté : un sans-faute. » – VERSION FEMININA

« Courez voir ce phénomène, à pleurer de rire sacrément intelligent) ! » –BIBA

« Elle plaide avec brio la cause des femmes. » – LE CANARD ENCHAINE

« Il y avait longtemps qu’on n’avait pas autant ri. Et appris ! A voir absolument. » – LE FIGARO

« Une artiste accomplie. » – LE FIGARO MAGAZINE

« Il serait dommage d’en dévoiler le contenu tant on a ri. » – LE MONDE

« C’est drôle et instructif. L’intensité monte, monte, avant un jouissif bouquet final. » – LE PARISIEN

Présentation

Biographie

Difficile de ranger Caroline Vigneaux dans un tiroir : ses talons aiguilles dépassent toujours. Elle n’y tiendra pas en place, de toute façon. Et puis dans quelle case la mettre : « La blonde sexy mais vachement marrante quand même » ? « La fille qui avait un vrai métier sérieux » ? C’est vrai, Caroline Vigneaux a été une brillante avocate. On sait que, soprano du barreau, elle trouva sa voie quand elle a compris qu’on a « deux vies, et la seconde commence quand on comprend qu’on n’en a qu’une ». Dans « Caroline Vigneaux croque la pomme », son nouveau spectacle, toujours entièrement écrit de sa main, elle aborde à nouveau le sujet de son ancien métier et fait d’ailleurs ses adieux définitifs à la robe d’avocat, à laquelle elle préfère la petite robe de la même couleur qui sied beaucoup mieux à sa silhouette.

« Caroline Vigneaux croque la pomme » n’est pourtant pas un spectacle tournant autour d’anecdotes de prétoires. On y croise aussi Don Camillo, des chiens qui nécessitent d’être sortis, des considérations courageuses sur les tabous féminins et le contrôle des fluides (tous, oui, même celui-là), et quantité d’informations cruciales sur l’incohérence de lois ou de traditions misogynes. Le tout emballé dans des vannes radicales, car elle ne peut pas s’en empêcher. Mais comme le suggère l’affiche où elle pose avec un python albinos de deux mètres et une pomme juteuse, ce spectacle a un rapport avoué avec la légende d’Adam et Eve. Cette histoire éternelle selon laquelle, pour avoir répondu à l’injonction de consommer 5 fruits et légumes par jour, la femme sera condamnée à « enfanter dans la douleur et demeurer soumise à son mari ». Deux mille ans après, ça ne passe toujours pas, et c’est vrai que ça commence à faire long.

Cette révolte-là, elle la porte en elle depuis une adolescence catho tradi provinciale et corseté, durant laquelle, justement, elle refusait d’attacher ce corset. Depuis, des salles d’audience aux salles de spectacle, elle cherche à comprendre pourquoi Eve devrait être soumise à Adam. Fil rouge d’un spectacle très construit, cette colère donne naissance à quantité d’informations (c’est de l’humour intelligent) et de blagues bien crues (c’est de l’humour trash), le tout savamment organisé, avec des rebonds, des rappels, des capillarités, et une perpétuelle interaction avec le public, une de ses spécialités.

Caroline Vigneaux croque la pomme, mais pas seulement : elle fait des grimaces, elle dit des gros mots, dépense une d’énergie folle, et met le doigt où ça fait un peu mal, mais comme son doigt est soigneusement manucuré, c’est agréable quand même. La pomme est une source réputée de vitamines. Caroline Vigneaux en est une autre.

Tournée

3 août 2019
PARKING ECOLE DENIS TISSOT
LE CANNET DES MAURES (83)
8 août 2019
FESTIVAL DE RAMATUELLE
RAMATUELLE (83)
Du 06/09 au 02/11 2019
THEATRE LE GRAND POINT VIRGULE
PARIS (75)
19 sept. 2019
GRENIERS A SEL
HONFLEUR (14)
21 sept. 2019
ESPACE L'HELIANTHE
LA CRECHE (79)
24 sept. 2019
ESPACE CULTUREL ALPHA
CHARBONNIÈRES LES BAINS (69)
28 sept. 2019
ESPACE CULTUREL
PORTO VECCHIO (20)

POUR NOUS CONTACTER